AMBER logo AMBER instrument Visit the VLTI website
Site map Come back to home Restricted acces
You are here : Home > Public outreach > AMBER Consortium > Observatoire de la Côte d’Azur (version française)
Recent Events

Check also the AMBER/ESO site
http://www.eso.org/sci/facilities/paranal/instruments/amber

Astronomical community

Part of the web site dedicated to the astronomical community

AMBER Documents
Observing with AMBER
Data Processing
Publications
Miscellaneous

Public outreach

Part of the web site dedicated to the general audience.

AMBER Consortium
Picture Gallery
Short presentation
VLT Interferometer
Press room

 

Dans la même rubrique :
Laboratoire d’Astrophysique de Grenoble (English version)
Laboratoire d’Astrophysique Universitaire de Nice (version française)
Max-Planck Institute for Radio Astronomy (English version)
Laboratoire d’Astrophysique de Grenoble (version française)
Arcetri Astrophysical Observatory (English version)

Observatoire de la Côte d’Azur (version française)
jeudi 8 avril 2004, par Denis Mourard


http://www.obs-nice.fr

L’Observatoire de la Côte d’Azur, Etablissement Public à Caractère Administratif, est né en 1988 de la fusion de l’Observatoire de Nice et du Centre d’Etudes et de Recherches Géodynamiques et Astronomiques. Il est dirigé par Mr Jacques Colin.

L’Observatoire de la Côte d’Azur est organisé en 3 unités scientifiques :

Les activités du département Artémis s’articulent autour de la détection des ondes gravitationnelles et de la collaboration VIRGO. Le laboratoire se divise en trois équipes de compétences complémentaires :

  • expériences : métrologie laser, cavités Fabry-Perot, stabilisation long-terme des lasers
  • théories : physique de la gravitation, relativité générale et extensions, modèles de systèmes impliquant des objets relativistes (trous noirs, étoiles à neutrons)
  • signaux : méthodes de détection et d’extraction d’information adaptées à la problématique de la détection des ondes gravitationnelles.

Le département Cassiopée est une UMR située au carrefour de l’astronomie, de la physique, des mathématiques appliquées et du traitement du signal. Il rassemble des chercheurs et des ingénieurs autour de cinq équipes sur les thèmes suivants :

  • Planétologie
  • Physique stellaire
  • Analyse des données et Cosmologie
  • Fluides et plasmas
  • Turbulence et Cosmologie.

Le département Gémini repose sur la volonté de rapprocher des chercheurs et des ingénieurs impliqués dans des recherches instrumentales et observationnelles, et des méthodologies de projets dans deux domaines :

  • la Haute Résolution Angulaire pour la génération de collecteurs optiques post-VLT, et la mise en fonctionnement des premiers instruments du VLTI,
  • les Métrologies de l’Espace et du Temps (géo-référentiels).

L’utilisation de ces techniques, autour de 6 équipes, concerne les thématiques :

  • étude des étoiles et de leur connexion avec l’environnement, du soleil et des planètes (sismologie pour la structure interne, imagerie haute dynamique et haute résolution angulaire pour les étoiles et les planètes, coronographie),
  • mécanique céleste et spatiale, systèmes de référence, et des applications en géodynamique.

Le département Galilée est une unité mixte de services qui regroupe les services d’administration et de gestion de l’OCA, les services techniques et d’infrastructure : informatique, bibliothèques, ateliers.

L’observatoire de la Côte d’Azur est intallé sur 3 sites du département des Alpes Maritimes, avec un effectif de l’ordre de 200 personnes :
- le Plateau de Calern, où sont localisés les instruments d’observations
- le Centre de Roquevignon à Grasse
- le Mont Gros à Nice.

Il a pour principales missions :
- la collecte des observations et leur interprétation par le développement de nouveaux outils théoriques, numériques et instrumentaux, dans le but d’accroître notre connaissance de l’Univers
- la formation de nouveaux chercheurs. Dans le cadre de la compétition scientifique internationnale, l’Observatoire de la Côte d’Azur est amené à proposer et développer des technologies de pointe pour la réalisation d’une instrumentation de haute précision, impliquant des coopérations étroites avec le tissu industriel, en particulier local.

Contact :

Observatoire de la Côte d'Azur
Boulevard de l'Observatoire
B.P. 4229
F-06304 NICE Cedex 4
Tél: +33 (0)4 92 00 30 11
Fax: +33 (0)4 92 00 30 33

Implication de l’OCA dans le projet AMBER

L’Observatoire de la Côte d’Azur, à travers son savoir-faire développé depuis plus de vingt ans, a participé à la phase de définition conceptuelle de l’instrument AMBER. Il est impliqué dans ce projet à la fois dans la définition du programme scientifique et dans l’étude et la réalisation de l’instrument.

L’équipe technique AMBER de l’Observatoire de la Côte d’Azur est constituée de 8 personnes, incluant un chef du projet, un ingénieur système, trois mécaniciens, un opticien, deux informaticiens et un électronicien. Les responsabilités de cette équipe au sein du projet AMBER sont : participation au management général du projet, gestion du budget et du planning, participation aux analyses et à la détermination des spécifications générales du système, détermination des spécifications allouées aux différents sous-systèmes, gestion des interfaces entre les différents sous-systèmes ainsi qu’avec l’ESO, participation à l’évaluation des performances de l’instrument.

Cette équipe a été en charge plus spécifiquement des études optique et mécanique de la partie « optique chaude » ainsi que d’une partie de la réalisation, de l’implantation mécanique générale de l’instrument compreanant l’étude mécanique de l’interface entre le spectrographe et le détecteur, de l’étude et la réalisation de l’électronique, de l’implantation des logiciels de contrôle instrumental et de l’intégration et les tests de l’« optique chaude » à l’observatoire de Nice (voir photo ci-dessus).

L’équipe de l’observatoire de la Côte d’Azur a participé à la phase d’intégration, d’alignement et de tests sur le ciel sur le VLTI à Paranal.

Les objectifs astrophysiques développés à l’observatoire autour d’AMBER sont :
- La détection et la caractérisation de planètes extra-solaires
- Les échelles de distance dans l’univers
- La physique stellaire à travers l’étude des propriétés des étoiles (étoiles évoluées et étoiles chaudes) et de leurs environnements





Site map | Home | Admin